• Gilles Benistri Textures du jour / Textures of the day, texte d’Emmanuel Loi
96 pages 24 x 27 cm (à l’italienne), cahiers cousus, reliure cartonnée
texte bilingue français/anglais
Tiré à 700 exemplaires Éditions Archétype ISBN : 978-2-9533924-2-5
Parution : Septembre 2012
Prix : 30 €
50 exemplaires en tirage de tête numérotés, accompagnés d’une lithographie de l’artiste.
Prix : 90 €

Commander l'ouvrage - Gilles Benistri-Textures du jour

www.journalzibeline.fr/critique/chronique-dune-gloire-ordinaire

   
  « Tout être naturel, en effet, a en lui-même un
principe de mouvement et de repos, les uns selon le
lieu, d’autres selon la croissance et
l’amoindrissement, d’autres quant à l’altération.
Par contre, un lit, un manteau , et les objets du
même genre (…) c’est à dire comme produits de
l’art, ne possèdent aucune tendance propre au
changement, si ce n’est par acccident ; car la nature
est un principe et une cause de mouvement et de
repos pour l’être en qui elle réside. »

ARISTOTE

“A thing that exists by nature has within itself a
principle of motion and of stationariness (in respect
of place, or of growth and decrease, or by way of
alteration). On the other hand, a bed and a coat and
anything else of that sort… i.e. in so far as they are
products of art, have no innate impulse to change…
which seems to indicate that nature is a principle or
cause of being moved and of being at rest in that
to which it belongs primarily, in virtue of itself
and not accidentally.”

ARISTOTLE

     
  Les personnages peints par Gilles Benistri
présentent des particularités qui
les rapportent à un monde désabusé
et enchanteur tout à la fois : ils sont
éminemment mis en scène, portent des
costumes, se font acteurs de leur propre
vie. Ils jouent à être le sujet et de
quelqu’un qui les peint. Sans se sentir
otages ou spécifiquement dépendants
d’une histoire ou d’une association
d’images, ils vont leur train.
Monde familier, bal costumé, forains ou
voyageurs de commerce, les poinçons –
étaient appelés ainsi les figurines des... Lire la suite
The characters painted by Gilles Benistri
have distinctive features that relate to
a world at once disillusioned and
enchanting: they are strikingly staged,
clad in costumes and allowed to act out
their own lives. They play at being the
subject of someone who is painting them.
Without feeling hostage to or dependent
on a story or an association of images,
they trundle along at their own pace.
Whether in familiar surroundings or at
a fancy-dress ball, whether fairground
people or travelling salesmen,
these figures,...Read more